Frelons asiatiques : c’est le moment de les piéger !

Le début du printemps est le moment idéal pour piéger les femelles fondatrices (reines) qui sortent de leur abri pour créer de nouvelles colonies.

Face à un frelon asiatique toujours plus présent en Béarn et nocif pour les abeilles, les apiculteurs décrètent la mobilisation générale. Ils promeuvent la solution du piégeage, et lancent un appel à la population.

Il représente une menace pour les abeilles et sa présence n’est pas rassurante, le frelon asiatique envahit la France depuis 2004. C’est au mois de février qu’il faut empêcher les femelles fondatrices de créer leurs colonies. Comment ? On vous donne la recette du piège.

Mi-février 2019. Il fait beau dans nos jardins. Un avant-goût du printemps… Mais c’est aussi la période du réveil de la nature et donc celui des petites bêtes indésirables comme le frelon asiatique. Les reines fondatrices sortent de leur sommeil et peuvent génèrent chacune plusieurs milliers de frelons, après avoir construit un nid primaire.

Cet insecte est un nuisible, notamment pour les abeilles, sans compter que leurs piqûres peuvent provoquer des réactions chez les personnes allergiques.
Il faut rappeler que le frelon asiatique mesure entre 17 et 32 mm. L’inventaire national du patrimoine naturel (INPN) donne une description détaillée : « la tête est orange, son dessus est noir. Le thorax noir. L’abdomen est noir avec un fin liseré jaune sur le premier segment, orange sur le 2e. Le 4e segment est orange. Les pattes sont jaunes aux extrémités. »

Evidemment, difficile de s’approcher de trop prêt pour l’identifier mais cette description est utile pour éviter de le confondre avec un frelon classique.

Les apiculteurs sont donc sur le qui-vive. Ils en appellent à la mobilisation de tous pour éradiquer cette satanée bestiole qui menacent les ruchers. L’association de développement de l’apiculture lance une campagne en partenariat avec les fédérations départementales des chasseurs. Objectif : signaler les nids et poser des pièges afin d’éliminer les reines fondatrices, avant qu’elles ne pondent.
Le piège

Voici comment fabriquer un piège à frelons asiatiques :

Dans une bouteille percée de trois trous latéraux de 10 mm de diamètre, verser de la bière (100 ml), du vin blanc (100 ml), et du sirop de cassis (100 ml). Suspendez-là en hauteur.
Le sucre attirera les insectes mais le vin blanc repoussera les abeilles. Le piège ne capturera donc que les frelons indésirables. Il est conseillé de percer la bouteille en y faisant des trous « en croix » avec un couteau. L’insecte pourra facilement entrer mais ne pourra plus sortir.

https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/433589/tab/fiche

Qui sont-ils ?    :   Le frelon asiatique

Piège à réaliser :    piège à frelon asiatique

Contact des sociétés de désinsectisation : sociétés de désinsectisation